La suite

... mes parents et moi décidons d’aller voir un professeur d'accordéon, à Charleville-Mézières, monsieur Charly Dany. Une grande chance de l’avoir rencontré. Il a été d’une générosité et d’un engagement uniques. Il m’a énormément apporté, tant en musique que dans la vie. Je lui dois beaucoup et lui suis extrêmement reconnaissant. Un peu comme un parrain, mais un parrain présent.


Ce fut le début d'un parcours de huit années d'assiduité, de travail, et de sérieux (enfin, la plupart du temps).

Cours le mercredi, accordéon tous les soirs, école le reste du temps, et très rapidement bals le week-end, il y avait de quoi faire.


Parallèlement, j'ai continué le conservatoire (excellente école au demeurant) pendant quelques années, uniquement en classe de solfège, maintenant que je pouvais étudier mon instrument préféré.


Premier concours le 01 avril 1979 (même pas un poisson), en catégorie initiation. Salle des fêtes du 17ème arrondissement à Paris. Je décroche la médaille d'or!!! Ouahh!!! Ça ne m'est plus arrivé. Mais j'ai quand même été finaliste de la Coupe de France en 1982,... Pas trop mal, non?


Mon départ au service militaire m'a empêché de poursuivre, J'étais alors inscrit en catégorie excellence, et plutôt bien parti dans l'étude de mes morceaux. Tant pis...


Retour de l'armée, quelques mois de cours, puis le travail dans le bâtiment, l'emploi du temps très chargé, et hop!!! Fin des cours...

Cliquez pour voir « Les premiers bals »